La céramique vietnamienne

Selon plusieurs sources concordantes, l’histoire de la céramique vietnamienne remonterait au mésolithique (environ 10 000 ans avant notre ère) avec la culture de Son Vi et de Hoa Binh mais ce n’est que sous les dynasties des Ly (1009-1225) et des Tran (1225-1400) que la céramique vietnamienne a véritablement commencé à acquérir ses caractéristiques propres.

Son histoire est celle d’une lente conquête identitaire qui trouva toute son originalité sous les Lê (1428-1788) avec la production du four de Bat Trang, situé sur les rives du Fleuve Rouge à seulement quelques kilomètres de Hanoi. Même si aujourd’hui les Vietnamiens font moins usage de la céramique dans les objets de la vie quotidienne, ils restent attachés à cet artisanat traditionnel qui symbolise le temps passé et les traditions familiales. Chaque famille vietnamienne possède au moins un vieil objet en céramique qu’elle tient en héritage de ses aïeux et qu’elle affectionne particulièrement.

« La céramique chinoise fait plaisir aux yeux alors que la céramique vietnamienne fait plaisir au cœur » dit un vieux dicton.

Bien qu’elle date de plusieurs millénaires aussi vieille que la civilisation vietnamienne elle-même, c’est essentiellement sous la dynastie des Lê, à partir du XVème siècle, que la céramique vietnamienne marque le plus profondément son originalité. Un savoir-faire perpétué depuis des milliers d’années déjà combiné avec l’extraordinaire créativité du potier vietnamien vont faire naître au fil des siècles une excellence reconnue dans le monde entier.

Jadis la céramique vietnamienne s’inscrivit dans un rôle d’acteur essentiel du commerce international. D’ailleurs, une céramique vietnamienne datant du XIVème a récemment été trouvée au Japon dans l’ancien port commercial très actif de Sakai. Le style de création très libre de l’époque voulait se démarquer des produits des paysans voisins, notamment de la Chine, et  d’affirmer son identité : formes et émaux plus variés, dessins de plus en plus sophistiqués, fréquence du motif bouddhique du lotus, apparition du céladon et plus grandes variétés des pigments.

À cette époque sont nés des articles à motifs bleus recouverts d’émail blanc adoptant quatre sortes de motifs décoratifs : paysages, personnages, fleurs et oiseaux, herbes et insectes tracés dans un mouvement calligraphique, enlevé et harmonieux.

Conquérant, le Vietnam s’engagea dans une politique d’expansion aux dépens de leurs voisins du Sud. C’est ainsi que la production de poterie et céramique reçurent l’apport culturel du royaume du Champa grignoté au gré des siècles puis finalement absorbé en 1822 par l’empereur Minh Mang. Il en résulta l’apport de nouveaux motifs de décoration avec pour certains l’empreinte de la civilisation indianisée.

L’arrivée des Français à la fin du XIXème siècle fut également une source de changements avec l’intégration de certaines méthodes occidentales, ainsi que certains thèmes de décoration plus ouverts. Le centre de production de céramique à Bien Hoa, situé aujourd’hui dans la banlieue de Saigon, avait très vite intégré au début du XXème siècle les nouvelles techniques occidentales ce qui lui permit d’évoluer et de renouveler ses modèles. La céramique, dans l’excellence de son art, était enseignée aux écoles des Beaux-Arts de Saigon et de Hanoi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

88Vin - Cổng Game 88Vin, Hệ thống game Quốc Tế 88 & 365

Tặng CODE Gamvip. Hướng dẫn tải Gamvip 88Vin

Game nổ hủ G88 quốc tế G88, 88Vin

Tải game M88 game bài đổi thưởng

1R88.vin Game quốc Tế R88

Nhận CODE W88 Vin, GIFTCODE 1W88

Game V88 Vin, Tải game V88

Nổ hủ G365 WIN, Tải game G365.win

M365 Cổng Game Quốc Tế M365 88VIN

Tải W365 game. Hệ thống game W365.win

R365.win Nổ hủ to R365, Cách tải game 88Vin

Tặng Code choang.vip, Nổ hủ cùngchoang club